Marcho dei Cegaloun Segnen

Gens de La Seyne, notre ville

Fille du vieux Six-Fours

Se sont partagé la presqu'île de Sicié

Reine d'un grand réservoir.

Le beau ciel bleu qui lui sert de chapeau

Quand l'astre roi en a fait le tour,

se constelle de tant d'étoiles

Qu'il fait clair comme en plein jour

A la pointe de la mi-journée en Provence

Lorsqu'il pleut, il ne fait pas nuit tout le jour

Sur notre terre clémente

Les cigales ne chantent pas que l'été

A la pointe de la mi-journée en Provence

Elles chantent aussi fort l'hiver que l'été

Sur notre colline au bord de mer

On ne voit pas souvent de neige l'hiver

A part la blancheur sur la tête

des braves vieux, tout reste vert.

La bienfaisante mer latine

Vient nous caresser l'été

De sa fraîche brise saline

qui s'étend dans les romarins.

Les cigales, fameuses chanteuses

Ne sont ni lourdes ni pataudes

De la Provence elles sont les danseuses

Protectrices des vertus

Elles dansent avec tant de grâce

Que vous vous demandez plus d'une fois

Si elles volent dans l'espace

Ou si leurs pieds touchent le sol.

Traduction Lucien et François

Retour