1 ) Reference to the files containing the JavaScript and CSS. These files must be located on your server. --> ../highslide/highslide.js

 

Vous trouverez ici un texte provençal avec traduction concernant la Véritable Crèche Provençale ; également des explications sur la fabrication des santons, avec l'aimable concours du Maître santonnier, Monsieur Georges Dalmas Diaporama PPS à visionner)
crèche provençale
Article en provençal paru dans le magazine Le Seynois de février 2010 concernant mon site
Le Seynois

 

Aticles de journaux, cliquer pour agrandir et voir le diaporama


Vidéos de Monsieur ALBERT MASONI
Georges DALMAS, Maître santonnier, exposition de santons à la Batterie du Cap Nègre de Six-Fours.
Georges DALMAS, Hommage au Maître Santonnier de Six-Fours-les-Plages (décédé en septembre 2020).
Site de Monsieur Camille Dalmas

 

Octobre 2011 : Madame Isabelle Dalmas a exposé ses costumes et ustensiles provençaux d'autrefois à la Galerie Rancilio à Saint-Mandrier. Je ne peux que conseiller d'aller voir cette exposition si l'occasion se présente. Mme Dalmas vous expliquera l'utilisation des divers ustensiles, l'histoire des costumes et les coutumes comme par exemple la remise à la mariée de la clé de la maison, les ciseaux à broder pendus par une chaînette à la ceinture, la signification de la couleur de la robe de mariée, comment étaient tissés et imprimés, cousus manuellement les tissus, etc... Voir les photos

 

Christine Maréchal est une passionnée. Passionnée de traditions, coutumes, transmission de la vie d'antan, passionnée de sa Provence. Elle fait beaucoup de recherches, répare, confectionne et essaie de perpétuer le souvenir grâce à ses expositions.
Voici quelques photos de celle réalisée à la Bourse du Travail du 8 au 29 octobre 2011

Marcho dei cigaloun segnen

Sièis-Four, Abriéu 1937

ERNEST GABRIEL

Merci à Lucien et François pour la traduction.

Marcho dei Cegaloun Segnen

Gènt de la Sègno, nouasto vilo

Es la fiho dòu vièi Sièis-Four ;

Si sian parteja la presquilo

De Sicié, Rèino dóu grand gourg.

Lou bèu cèu blu que l'encapello,

Quand l'astre rèi n'a fa lou tour,

Si clavello de tant d'estello

Qu'es quàsi clar coumo lou jour.

REFRIN

Au pounchoun miejour de Prouvènço,

Lei fes que plòu, es pas tout lou jour niéu ;

Sus nouasto terro de clemènço

Lei Cigaloun canton pas que l'estiéu ;

Au pounchoun miejour de Prouvènço

Canton tant fouart l'ivèr coumo l'estiéu

Sus nouastei coualo maritimo,

Vian pas souvènt de nèu l'ivèr.

A part la blancour sus lei cimo

Dei bravei vièi, tout resto verd.

La benfasènto mar latino,

Vèn nous caressa dins l'estiéu,

De sa fresco aureto salino

Qu'alargo dins lei roumaniéu.

Lei Cigaloun famous cantaire

Soun pas lourdau, nimai patu,

De Prouvènço soun de dansaire,

De mantenèire dei vertu.

Sei dansarello an tant de gràci

Que vous demandas mai d'un còup

Se voulastrejon dins l'espàci

Vo se sei pèd toucon lou sòu.

Marche de la cigale seynoise (?)

Gens de La Seyne, notre ville

Fille du vieux Six-Fours

Se sont partagé la presqu'île

de Sicié, Reine d'un grand réservoir.

Le beau ciel bleu qui lui sert de chapeau

Quand l'astre roi en a fait le tour,

se constelle de tant d'étoiles

Qu'il fait clair comme en plein jour

REFRIN

A la pointe de la mi-journée en Provence

Lorsqu'il pleut, il ne fait pas nuit tout le jour

Sur notre terre clémente

Les cigales ne chantent pas que l'été

A la pointe de la mi-journée en Provence

Elles chantent aussi fort l'hiver que l'été

Sur notre colline au bord de mer

On ne voit pas souvent de neige l'hiver

A part la blancheur sur la tête

des braves vieux, tout reste vert.

La bienfaisante mer latine

Vient nous caresser l'été

De sa fraîche brise saline

qui s'étend dans les romarins.

Les cigales, fameuses chanteuses

Ne sont ni lourdes ni pataudes

De la Provence elles sont les danseuses

Protectrices des vertus

Elles dansent avec tant de grâce

Que vous vous demandez plus d'une fois

Si elles volent dans l'espace

Ou si leurs pieds touchent le sol.


J'étais à la recherche d'une ancienne chanson en provençal dont le titre est :

LOU VIEIL SIES-FOUR

Ce document m'a été remis par René Cruvellier de Six-Fours, je le remercie.

Cliquer sur la photo

LA COUDOURIERE ou LA COUDOULIERE

 

 

tuilerie Coudourière

Lorsque j'étais à l'école primaire, il s'agissait de l'école de la Coudourière !

Je me souviens très bien que nous inscrivions notre nom, la classe et le nom de l'école sur la première page de tous nos cahiers, hélas, je ne les ai plus !

Depuis plusieurs années, le quartier est devenu la Coudoulière...

Certaines personnes m'affirment que le nom provient des galets de la plage, les coudoules. Personnellement, je n'ai jamais vu de galets sur cette plage.

Sur celle de Saint-Mandrier par contre , qui porte le nom de Plage de la Coudoulière, c'est exact, on ne peut les rater !
Je viens d'avoir une deuxième explication me semblant assez plausible, par un ami (merci Noël) qui possède un ancien livre de grammaire dont je cite le passage :

- r : prononcer ère ou èro. Entre deux voyelles, il est lingual mais n'entraîne qu'une seule vibration de la langue. Sa prononciation correcte est difficile.

Alors, galets ou difficulté à bien prononcer un R légèrement "roulé" et qui se serait transformé peu à peu en L.

Je trouve regrettable ce changement, et vous, avez-vous une idée ?
Par avance, merci.(24.06.2008)

(18.02.2010)Et bien non, ce ne serait pas l'explication ! On peut lire assez distinctement sur les cartes Cassini " Plage de la Coudoulière".
Erreur de transcription ? S'il en est ainsi, tant mieux si ce site a retrouvé son nom. Mais pour moi, les bonnes années passées à l'école primaire évoqueront toujours La Coudourière.