moi Je suis née un lundi 18 février à Six-Fours la Plage, qui est devenu Six-Fours les Plages, dans le Var. Je n'ai jamais quitté cette région que j'aime si ce n'est pour m'expatrier 6 km plus loin, à La Seyne sur Mer.

De 1952 à 1957, j'ai fréquenté l'école de la Coudourière, (non, je n'ai pas fait de faute, c'est ainsi qu'on la nommait), les classes de Madame Copona et de Monsieur Spérandéo. Il y avait trois salles de classe et dans chacune plusieurs niveaux d'étude. Madame Spérandéo s'occupait des plus petits et était je crois, la directrice de l' établissement.
La cantine était tenue par "Mémé Spérandéo".
Le matin, nous avions, sous le préau, un cours de morale ou d'instruction civique et certaines fois, nous chantions accompagnés par l'accordéon de Monsieur Spérandéo.
Un petit muret séparait en deux la grande cour ombragée de platanes, côté filles, côté garçons, qui se prolongeait par le terrain de sport. De l'autre côté des bâtiments, un petit jardin dans lequel, lorsque nous avions bien travaillé, nous pouvions exercer nos talents de jardiniers.

(Cette école, fréquentée par ma soeur dans les années 1939/1940 était dirigée à ce moment là par Madame Rougier et une des institutrices était Mademoiselle Perrier. La cantine était tenue par Mademoiselle Rose )

Ensuite, de 1957 à 1962, le collège Curie et enfin de 1962 à 1963, le lycée Beaussier pour ensuite commencer dans la vie active aux Forges et Chantiers de la Méditerranée (qui occupaient en 1963, près de 4000 personnes).
(Toutes les images de ce site sont personnelles ou publiées avec l'autorisation de leurs propriétaires, merci de ne pas les recopier, il serait plus sympa de me contacter  ICI)

J'ai besoin de votre aide....(le 23.09.09).Demande renseignements

Ecole de la Coudulière -Coudourière
École de la Coudourière

Collère Marie Curie
Collège Curie

Lycée Beaussier
Lycée Beaussier

FCM Forges et Chantier de la Méditerranée
Forges et Chantiers de la Méditerranée

Ecoles Reynier, Martini, Le Brusc
Autres écoles ou collèges

Document cigaloun segnen
Autres documents

Prisunic Pont du Las
le magasin qui était situé au Pont du Las à Toulon

Plus de photos en cliquant sur les images
Si vous avez fréquenté ces Établissements, si vous avez des photos, des souvenirs, contactez-moi, je serais heureuse de les ajouter , merci.

Blason Six-Fours

  SIX FOURS LA PLAGE (83140) - (Sex-Furni )
Aux alentours de l'an 1600, la commune de Six-fours couvrait une superficie de plus de 5000 hectares et a été longtemps auparavant occupée par les Grecs et les Romains. Plusieurs versions quant à l'explication du nom : des fours à pain, à chaux... peu probable ; des forts ou fortins qui devaient être représentés par des groupements d'habitations fortifiées afin de résister aux attaques des pirates et barbares.

En 1657, Six-Fours se sépare d'un quartier qui deviendra La Seyne.

L'économie s'est largement développée à partir de 1901 lors de l'implantation sur la commune de la Tuilerie Romain Boyer.

De l'eau en abondance, un gisement d'argile ont permis le développement de cette industrie. Le travail de l'argile par de petits artisans remonterait au début du XVIIIe siècle et permettait la fabrication de briques, tuiles et autres poteries. Vers 1920, la tuilerie compte environ 250 employés. Mais le gisement s'épuise et la tuilerie ferme ses portes en 1967.

La Maison du Cygne, ancienne demeure du directeur de la tuilerie, reste aujourd'hui le seul vestige témoin de cette période industrielle faste.

La légende des Deux Frères :

Il y a des milliers d'années, deux frères se promenant sur le rivage trouvèrent une sirène blessée sur les rochers. Ils la portèrent jusqu'à leur maison pour la soigner, mais tombèrent tous deux éperdument amoureux de cette belle sirène. Ils se battirent jusqu'à la mort. La sirène, émue de tant d'amour, demanda au Dieu de la Mer Poséïdon, de les faire revivre éternellement et c'est ainsi que deux rochers très ressemblants se dressent depuis au pied du Cap Sicié.

Blason La Seyne sur mer

LA SEYNE (83500) - (La Sanha de Mar ou La Sagno de Mar)
Au départ, vaste étendue marécageuse plantée de roseaux. Ce quartier, d'abord appelé La Sagno, en rapport avec une espèce de jonc qui s'y développait, la siagne, vit de commerce maritime.

En 1631, Louis XIII accorde à La Seyne le droit d'avoir ses propres commerces et en 1657 La Seyne devient commune à part entière.

De célèbres personnages y sont venus, Napoléon Bonaparte, Georges Sand.

A voir absolument les merveilleux ouvrages de Monsieur Marius Autran : http://www.site-marius-autran.com/


Retour en haut de page

Google

 

logo